sexta-feira, 4 de março de 2016

Le coin de l'amitié - Les cinq Mathurins

Le coin de l'amitié (2)

 Il y avait deux périodes pour "Les 5 Mathurins": avant la guerre et après la guerre.

 - Première Période: fin 1940 à fin Mars 1943. Les joueurs ont été:
Marius Vial, Jean Wetzel, André Chirvain, Max Doucet ( «Zappy Max») et Georges Naudin. En 1942, Georges Naudin a quitté le groupe et a été remplacé par Didier Bolland.

 - Deuxième Période: 1945 ... d'abord le trio, puis comme quatuor, et de nouveau comme quintette. 

Les joueurs ont été:
Marius Vial, Georges Naudin encore ... et son ami Roger Lanet (sa sœur Denise Lanet sera marrié avec Georges Naudin et plus tard, ils iront créer le Trio Hill Billy's), Marcel Launay, Jean Liron (Marius avait rencontré ces deux joueurs en Allemagne , au cours du travail obligatoire during sa déportation). Ce second groupe est arrêté à la fin de 1947 et cette photo marque la fin du groupe (probablement insérée dans le programme du cirque Médrano).

En haut, de gauche à droite: Marcel Launay, Jean Liron
Au milieu: Georges Naudin
En bas, de gauche à droite: Marius Vial, Roger Lanet

 La première et principale formation des 5 Mathurins fut créée fin 1940 :
Max Doucet ( qui deviendra plus tard un animateur de radio célèbre sous le surnom  de "Zappy Max" ), Jean Wetzel (qui sera le créateur du fameux Grisbi, dans le film "Touchez pas au grisbi" ) ,Georges Naudin (remplacé durant 1 an par Didier Bolland au chromatique, qui devint par la suite excellent arrangeur, puis chef d’orchestre), André Chirvain (qui décéda durant cette période), et Marius Vial (basse).Cette première formation est illustrée par les deux images suivantes :
 Georges Naudin, Jean Wetzel, Marius Vial, André Chirvain
devant : Max Doucet (Zappy Max)

Fin Mars 1943, le groupe stoppa, car Marius et Max furent obligés de partir à Hambourg (Allemagne), étant réquisitionnés pour le "travail obligatoire". Sur place, ils participèrent à l’animation des camps de déportation (et par là même, aux loisirs des soldats Allemands). Max était dans une usine ( où, à la suite d’une action "humanitaire ?" acquit une certaine popularité qui lui valut ce surnom de Zappy…du nom de l’entreprise ). Toutefois, il était loin de Marius, qui trouva 2 compères pour former un trio et écrivit à Hohner pour demander des harmonicas, ce qui lui fut accordé ! Ce trio se produisit les Samedis et Dimanches (Marcel Launay, Jean Liron, et Marius Vial).





En Février 1941, nous les voyons, ci-contre,
             à TABARIN, music-hall Parisien.
       Au centre, le ventriloque Robert Lamouret
        en haut à   à gauche : Georges Naudin
  à    à droite : Jean Wetzel 
        en bas  à    à gauche : Max Doucet
  à    au milieu : Marius Vial
  à    à droite : André Chirvain





 En 1945, c’est le retour en France et en Juin 45, le précédent trio devient un quatuor après rencontre d’un Basque prénommé Fabien…qui laisse vite tomber et est remplacé par le retour de Naudin. Ce quatuor redevient un quintet lorsque Naudin fait venir Roger Lanet (dont il épousera la sœur Denise : tous trois, ils formeront plus tard le Trio Hill Billy’s ). Ce quintet constitue la seconde formation des 5 Mathurins, qui participera à des galas en Alsace et en Allemagne. L’image suivante  (cirque Médrano, fin 1947) montre ce groupe peu avant sa dissolution (Liron et Launay estimant gagner trop peu ) : 
                                                                       
                                                                  Roger Lanet 
                                   Marius Vial, Georges Naudin, Marcel Launay, Jean Liron 

 C’est alors que Minevitch vient à Paris. Marius téléphone à son secrétaire, disant qu’il souhaiterait faire partie de sa troupe …une audition est accordée  (elle se fait dans les lavabos de l’établissement, seul lieu convenable pour son espace et son acoustique ! ). Borrah dit "OK. Rendez-vous à Médrano pour le prochain spectacle ". Ce jour-là, Marius fit seulement de la figuration, mais ensuite il participa aux répétitions et passa au Lido de Paris , puis suivit le groupe dans sa tournée Européenne :

 -Tout d’abord, 1 mois en Suisse (Lausanne [voir 1ère image suivante, Marius à droite], La Chaux-de-Fond, Bâle, et Zurich où les "Chromatos " se sont aussi fait auditionner avec succès ). Roger Sellam (cousin de l’imprésario Marouani ) était le secrétaire de Minevitch et avait fait venir Georges Naudin, Roger Lanet et sa sœur Denise pour une audition (qui a été faite) : ils ne restèrent que quelques jours, se déclarèrent très mécontents de l’atmosphère …et selon les dires de Roger Sellam, marquèrent leur passage par une attitude qui ne fut pas appréciée par Minevitch (qui les "congédia") .

  -La tournée se poursuivra ensuite en Angleterre , au "London Palladium" : 2 semaines en vedette américaine avec Jean Sablon, puis 4 semaines avec Martha Raye .
Nous connaissons la suite : Le trio Hill Billy’s, le soliste Jean Wetzel, Marius et son rôle dans le Trio Marnhy…

Marius termina sa carrière d’harmoniciste comme soliste "discret " (divers concerts à Marseille, Lyon, puis Rennes). Il est décédé le 24 août 2009, dans sa 89éme année.
    23 Janv. 1948 : TABARIS-BAR (Lausanne)    1949 : Claude Grisvard (au micro devant le "boss" )       La troupe Américaine en Suisse , avec Marius.           tournée aux USA, via la G.B. .                              dans l’équipe Américaine de Minevitch .                                …Il animera ensuite le Trio Marnhy 

.….Comment s’est poursuivie l’épopée de cette bande de copains , bien au-delà de Minevitch et du fameux Grisbi créé par Wetzel (autre Mathurin de la première heure ! ). Pour Zappy Max, on regardera sa carrière sur Wikipedia .      àUn  retour en arrière (1947) avec ci-dessous une photo des Donald’s , où commencèrent trois membres du futur Trio Marnhy : Jean Amata (chromatique), Vincent Amata (Basse) , Angelo Pittiglio (vinetta à 3 branches), et Fernand Ammar (chromatique), qui sera ensuite remplacé par le soliste Claude Grisvard , lequel prendra plus tard le nom de Claude Jourdan. On sait qu’alors, Jean Amata sera le bassiste du trio, et que Vincent sera le chordiste.. Un heureux hasard les fera rencontrer Marius Vial (Mario), cet ancien des 5 Mathurins, et l’aventure se poursuivra vraiment jusqu’à fin 1963 , moment du départ définitif de Claude Jourdan .
  -Jean et Vincent continuèrent un peu avec Roland Audefroy (saxophoniste et chef d’orchestre), qui prendra la basse, Jean reprenant le chromatique, puis les frères Amata formèrent le Duo Marnhy ,qui joua jusqu’en 1995 (cabarets en Allemagne , en Espagne, et croisières).
-- On doit souligner le rôle essentiel de Mario, par qui le bonheur est arrivé. De la fin 1955 à la fin 1958, il a par ailleurs assuré la place de soliste du Trio Marnhy, Claude étant tenté par d’autres aventures…mais on sait que Claude Jourdan est revenu pour une tournée de 3 ans au Casino de Paris (aux côtés de Line Renaud) , et une tournée au Japon avec la Revue du Lido de Paris.      



2 comentários:

  1. Olá!! ( traduction google…)
    Eu só descobri sobre seu blog um artigo sobre o meu pai, e eu sou muito emocional. Eu conhecia bem seu passado ao artista, com "Mathurins" e o Trio Marnhy, mas Mario (Marius Vial meu pai) conheceu a minha mãe em 1952, e antes de nós não tivemos muita informação sobre a sua estreia, embora ele muitas vezes falou sobre sua experiência com Minevitch Borah. Nós somos todas as surpresas para descobrir como muitos detalhes e até mesmo curioso para saber como você conseguiu todas essa! Nós muitas vezes fazer uma pesquisa na internet e esta é a primeira vez que minha mãe (88 anos) e eu encontrar algo mais! Obrigado, obrigado! Ele morreu há 7 anos, fiz uma pequena edição com o que tinha, trago-vos... Tenho também algumas gravações (de má qualidade, mas Ei...)
    Delphine Vial Le Bourhis

    ResponderExcluir
    Respostas
    1. Bonjour Dauphine, je suis très content en savoir que j'ai pu vous faire heureuse, en particulier parce que vous êtes la fille de Marius. Je vous demande pardon, mais je ne suis pas autorisé à révéler la source de cet article (l'ami qui m'a l'envoyé de France, ne veulent pas leur nom divulgué). Je pense qu'il a connu très bien votre père, tel que certains de ses copains. Je vais lui écrire, pour lui demander sa permission de vous envoyer son adresse. Bien sûr que je serais très heureux, si vous pouvais m'envoyer tout que vous avez réuni de votre père (photos, enregistrements, etc.), pour poster sur le blog. Amitiés, Gildo

      Excluir